1.10.10

C'EST LA FIN DES BELLES VACANCES

Le lundi 13 septembre 2010, tous les enfants de Léa avaient repris le chemin des classes pour le
compte de l’année scolaire 2010-2011. Ce jour là, ils étaient tous contents car tout était prêt pour une bonne reprise des classes. Outre les nouvelles tenues scolaires, chacun avait dans son sac le complet des fournitures scolaires pour sa classe. Cette année, il y aura cinq candidats aux examens de fin de cycle. Il s’agit de Jacqueline et Romaric qui sont au CM2, Marceline et Robert qui sont en Troisième, et Bernadette qui pour une deuxième fois passe le probatoire. Nous espérons que cette année sera bonne pour tous. Cette année, Emmanuel ne continue pas en enseignement général. Il fait le lycée technique et a choisi la plomberie. Maintenant plus de problème de tuyau chez Léa ; tout tuyau qui sera cassé sera immédiatement réparé. Du courage et bonne chance Emmanuel. Cette rentrée a laissé derrière elle une période de deux mois de très bonnes vacances. En effet, comme tous les ans, les enfants de Léa n’ont pas été oubliés ces vacances. Ils ont eu la visite de sympathiques jeunes vacanciers d’Europe et d’Amérique. Les jeunes venus d’Europe étaient Marie, Elise, Noémie, Laurine, Camille (qui sont de la France), et Jeannata (qui est Hollandaise) Toutes mes excuses si ce nom venait à être mal écrit. Ceux qui étaient venus des Etats- Unis étaient José, Dominique et Nestor qui est le neveu de Léa. Nestor est le fils de Maturin ; il y étudie la médecine. Pendant deux mois, l’ambiance était bon enfant. Entre ces jeunes togolais et occidentaux, il y avait deux maîtres mots ; la découverte et l’échange. Outre la lecture et les calculs, les Occidentaux proposaient de différents jeux instructifs pour aider leurs amis Togolais. Noémie, une experte en dessin, avait mis en valeur son talent en initiant les enfants dans ce domaine. Ces derniers pour leur part, avaient beaucoup de choses pour leurs hôtes. Outre les rites et danses initiatiques aux quels ils ont pris part, les jeunes européens et américains (Laurine, José et Jeannata) ont appris à jouer le djembé. Leur maître était Théophile qui avait pour assistant Robert. Marie a fait l’expérience du travail du champ. Elle avait assisté au labour du champ de maïs de Léa. Elise est Sage-femme et pour une deuxième visite au Togo, elle avait profité pour faire un stage au Centre Hospitalier Universitaires de Kara. Tout comme Mathilde qui est enseignante, Elise avait fait le même constat. Le milieu professionnel au Togo est malade. Les conditions de travail sont très difficiles. Ca doit changer ; alors les Togolais doivent se réveiller. Le premier enfant qu’Elise avait accouché était un garçon et elle l’avait baptisé José. José l’Américain et son ami Dominique avaient eux aussi profité de leur visite pour monter des projets d’ingénierie à Sotouboua (Togo) et à Natitingou au Bénin. Tous les jeunes avaient aussi visité certains sites touristiques du Togo. La séparation le 30 juillet fut très difficile. Mais ils étaient tous obligés car la récréation était terminée. Les enfants qui avaient bien travaillé en classe avaient eu l'occasion de connaître Lomé, histoire de faire travailler les autres. Bonne chance à vous tous jeunes occidentaux et enfants de Léa. Rendez-vous l'année prochaine après les bons résultats dans tous vos domaines.

Sondou du Togo