25.6.12

Succès du vide-grenier 2012

Sous le soleil exactement...  s'est déroulé ce week-end, le vide-grenier des Gras.
Merci aux donateurs d'objets, aux généreux acheteurs, au commissaire-priseur :-) et pour la mobilisation des bénévoles des Gras.
En ce qui concerne LEA TOGO, un bon bilan !

20.6.12



  Laurence Chopard  et son long séjour au Togo

Nous avons douté au début de ce que Laurence pourrait faire en six mois au Togo et surtout à Kara. Il y a déjà quatre mois qu’elle est là et nous remarquons que nous avions tort. Elle même raconte :
“Voilà déjà quatre mois passé au sein de l’orphelinat de Sœur Léa, que le temps passe vite. L’année scolaire est sur le point de se terminer et les devoirs chaque soir avec les enfants (leçons, calculs, dictée, etc.) se sont bien passés. Depuis février, je passais mes journées au jardin d’enfants avec les deux dernières de l’orphelinat : Germaine et Blandine. C’était très intéressant : je faisais le sport, je leur apprenais des chants, les formes, les couleurs. Les enfants étaient nombreux : 110 enfants environ. Dernièrement on a fait la fête de fin d’année du jardin pour clôturer l’année scolaire. C’était vraiment bien et grâce à mon aide, chaque enfant a pu repartir avec un chapeau et des bonbons, ils étaient très heureux et les mamans aussi ! Je vis vraiment une très belle expérience et je ne regrette pas du tout. Chaque moment avec Sœur Léa et les enfants est magique. La culture et le mode de vie sont différents de chez nous, mais l’adaptation a été très facile. Je ne pourrai jamais oublier ce temps que j’ai déjà passé ici. Je conseille à toutes les personnes qui ont envie de donner un peu de leur temps aux autres de venir ici. Jamais ils ne le regretteront. “  Tata  Laurence comme les petits l’appellent au jardin d’enfants, nous montre à travers son récit que les deux mois restants paraissent très courts. Depuis le 13 juin dernier, elle n’est plus la seule blanche aux côtés des enfants chez Léa. Elle partage ses journées avec Aurélia qui est arrivée pour faire un mois et demi. Les vacances s’annoncent donc bonnes pour eux car d’autres visites sont annoncées au courant du mois de juillet.






Sondou du Togo
 

16.6.12



EN MEMOIRE DE NOTRE CHERE BENEDICTE

26 juin 2011-26 juin 2012, bientôt un an que nous regrettons notre chère Bénédicte qui a quitté prématurément ce monde. Son nom, son image et surtout sa personnalité sont restés gravés en chacun de nous qui l’avons connu. La disparition de Bénédicte a été et reste un coup dur pour la grande famille Léa. Mais l’important pour nous aujourd’hui, c’est de surpasser cette peine afin de nous  concentrer dans la prière pour le repos de son âme. Pour immortaliser son nom, Olivier JEANNIER et les plus grands des enfants avaient fait un pèlerinage le 09 décembre 2011 dans une montagne à Lassa qu’ils ont baptisée « le Mont Bénédicte ».  Chère Bénédicte, tu as su marquer très positivement ton entourage en si peu de temps que tu as vécu. Que Dieu Tout Puissant daigne t’accueillir dans son royaume céleste et que ta mémoire continue par inspirer tous tes amis.  « Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, même s’il meurt », Jn. 12 : 25
Nous profitons de cette occasion pour dire sincèrement merci à tous ceux qui de près ou de loin ont contribué d’une manière ou d’une autre aux obsèques de Bénédicte. Que Dieu donne à tous et à chacun la chance de mener au plus loin possible sa mission sur cette terre et qu’il vous bénisse.

Sondou du Togo

11.6.12

Bernadette révise le bac !

En cette période de fin d'année scolaire, les enfants sont en révision ou en composition.
Pour Bernadette, c'est une étape très importante puisqu'elle va passer le bac tout bientôt.
Et on peut dire qu'elle mériterait le succès à cet examen qui au Togo est très difficile à obtenir...
Bernadette ne cesse de réviser et elle met du coeur à l'ouvrage.
On pense à toi !

Léa et sa congrégation (par Sondou).

Du 16 au 18 mai dernier, les Sœurs de l’Institut  Séculier Présence et Vie de Kara ont eu la visite d’une délégation envoyée par la responsable mondiale dudit Institut :  Claudette  LAFANTAISIE.  Il faut préciser que cette congrégation religieuse a vu le jour en Afrique en 1987. La première africaine est la Sœur  Léa MAGNAN du Togo.  Pour ce qui est de la naissance de l’institut dans le monde, il fut fondé par  Marcelle VERAC. Parlant de la visite, la délégation de trois membres venue du Bénin était conduite par la Sœur  Gladys  AYADODE. Le Bénin est  le deuxième et dernier pays africain où on peut de nos jours trouver l’Institut  Séculier Présence et Vie. La visite de la Sœur Gladys et sa suite s’inscrit dans le cadre de la tournée canonique annuelle que devait entreprendre la responsable mondiale,  qui ne peut pas le faire elle-même à cause de son âge très avancé.  Durant leur séjour à Kara, les envoyées de Claudette LAFANTAISIE ont eu des entretiens de travail avec leurs collègues de ladite localité. Ces entretiens de travail ont été d’abord individuels puis collectifs. Les travaux collectifs se sont déroulés chez les Sœurs Léa et Viviane qui est la responsable nationale. Elles ont toujours clôturé leurs travaux par un repas qu’elles partageaient dans la bonne ambiance. La délégation de la Sœur Gladys et leurs collègues de Kara ont mis fin à leurs travaux par la visite à l’Evêque de Kara, Monseigneur Jacques Danka LONGA. A la fin de leur visite à Kara, la Sœur Gladys et sa suite avaient pris la route de Lomé où elles devaient rencontrer  les membres de l’Institut Séculier Présence et Vie de la partie sud du Togo.  Pour finir, nous devons préciser aussi que les sœurs de l’Institut  Séculier Présence et Vie ne vivent pas en communauté et n’ont pas de tenue distinctive. Mais elles respectent les mêmes règles que les sœurs des autres congrégations religieuses.