6.8.13

BENEDICTE EST TOUJOURS PRESENTE

Le mardi 23 juillet 2013, Laurence et son ami Roland qui étaient à Kara pour 15 jours, décidèrent de faire un tour au Mont Bénédicte. Ils étaient accompagnés de Bienvenu, le frère de Bénédicte. Ils mirent en terre un manguier autour duquel ils ont fait un autel au nom de notre chère Bénédicte. C'est un acte très significatif car on dit souvent que "la délicatesse des gestes révèle celle des sentiments". Béné est loin des yeux mais toujours près des coeurs.  Nous pensons bien que Dieu a déjà accordé à Bénédicte une place dans son royaume et nous espérons la retrouver un jour si le verdict du jugement dernier nous le permet. "La vie est comme une bougie dans le vent". Nous devons l'accepter. Mais que Dieu donne à tout le monde la bonne santé et le temps de finir sa mission sur cette terre.

Sondou du Togo

UNE BONNE ANNEE SCOLAIRE CHEZ LEA

Avec la réussite de Bernadette au BAC 2 , Léa a réalisé une année scolaire très bonne. Seule Marie-Reine n'a pas réussi. Encore une fois, un sincère merci à tous ceux qui ont contribué par tous les moyens pour qu'on obtienne ces résultats. Nous devons aussi féliciter les enfants qui ont su mettre à profit ces neuf mois de cours. Ca semble être long mais on dit souvent que "la bonne volonté raccourcit le chemin". Chers enfants, profitez au maximum de ces vacances car on attend de vous les mêmes résultats l'année prochaine. La prochaine rentrée scolaire au Togo est fixée au 07 octobre 2013. Nous souhaitons bonne chance à Bernadette qui veut passer un concours d'infirmière.

Sondou du Togo

29.6.13

LE BAC 1 CHEZ LEA

Les résultats scolaires de fin d'année sortent déjà et la moisson s'annonce bonne chez Léa. Le jeudi dernier, toutes les directions régionales de l'éducation ont proclamé les résultats du probatoire qui est un examen au Togo. Léa avait présenté trois candidats à cet examen. Il s'agit de Bienvenu, Robert et Marcelline. Ils ont tous réussi. On croise maintenant les doigts pour Jean-Marie qui attend les résultats du BEPC et Bernadette qui va commencer le bac le lundi 1er juillet. Nous devons prier pour les deux et pour tous les autres qui sont dans les classes de passage. Beaucoup de courage à vous chers élèves. Bientôt les vacances et elles seront bonnes ou mauvaises selon vos résultats. Après le travail, l'indépendance.

 Sondou du Togo

Laurence, le retour

Morteau, le 29 juin 2013 

... Dans moins de trois semaines, je retourne vivre auprès de Soeur Léa et ses enfants, je n'arrive pas à décrire ce que je ressens tellement je suis heureuse et contente, je crois même que je n'arrive pas à réaliser. Je vais tous les revoir, vivre de nouveaux "à l'africaine" auprès d'eux, voir leur sourire, leur joie de vivre, et leur bonne humeur. Malheureusement, je ne peux rester que 15 jours, ça change de mes six mois auparavant, c'est sur, mais c'est déjà mieux que pas du tout, et c'est une chance de pouvoir y retourner un an après. Cette fois-ci, je ne viens pas seule, je vais leur présenter mon chéri, que j'ai rencontrer juste à mon retour. Il va enfin voir où je vivais, dans cette belle famille, dont je  parle tant...

Voilà un an que je suis partie de là bas, et je crois qu'il n'y a pas un jour, où je n'ai pas pensé à eux, ils sont dans mon coeur pour toujours maintenant :-). 

Vivre auprès de Léa et ses enfants est une grande expérience, que je souhaiterais à tout le monde. On en revient grandit. 

C'est un peu comme mes frères et soeurs que je vais retrouver, et j'ai vraiment plus que hâte... "     


                                                                                                                                     
Tata Laurence 

11.2.13

Les tonneaux de Gaby

C'est avec beaucoup d'énergie que Gaby prépare ces tonneaux pour Léa.
Il les transporte ensuite chez d'autres bénévoles dévoués qui eux même les apporte à une association amie qui acheminera le tout via un container chez Patrice à Lomé. Il restera aux tonneaux un parcours de 420 km vers Kara ! Ouf !

3.2.13

SEJOUR CHEZ LEA : informations et suggestions

Depuis notre premier séjour à Kara chez Soeur Léa et ses enfants, de nombreux jeunes et moins jeunes se sont succédés au sein de son foyer. Que vous y soyez vous-même arrivés par connaissance ou via ce blog, Soeur Léa a sans doute eu du plaisir à vous accueillir et ce, même si elle-même n'a jamais été "demandeuse" de nos venues. D’ailleurs, Léa ne nous a jamais rien demandé...
Ce petit texte pour répondre à une demande, celle de savoir comment se préparer à un séjour chez Léa, quoi apporter et quoi laisser et aussi pour prévenir d'éventuelles fausses routes ou expériences plutôt négatives qui certes très rares, sont arrivées.

Chaque volontaire bénévole doit mûrir son projet  et le foyer de Léa n'est en aucun cas une auberge espagnole ou une auberge de jeunesse où on débarque sans réflexions préalables.

Chacun doit être indépendant pour préparer son voyage et être prêt :

- administrativement (passeport et visa, billet d'avion, vaccin contre la fièvre jaune, médicaments et prévention contre le paludisme )...
- mentalement (vie africaine qui peut être fatigante, certains médicaments anti-palu qui peuvent parfois agir sur l'état psychologique, supporter une nourriture qui sera différente et moins variée que  celle de ses habitudes, être prêt à voir le Togo, ses traditions, l'éducation locale, non pas avec son oeil européen mais s'adapter et faire preuve d'esprit d'ouverture).
- financièrement (même l'étudiant doit avoir un budget conséquent pour la vie sur place nonobstant son travail bénévole au sein du foyer "Renaître avec Soeur Léa").

Ce que vous pouvez apporter :
- votre savoir-faire, savoir-être, vos connaissances, votre générosité, vos talents, votre sourire et bonne humeur et bien plus encore... bénéfiques aux enfants
- dans les valises (2 x 23 kg) : à votre guise...
- budget : quelque soit le travail que vous accomplissez chez Léa ou ailleurs, vous ne devez pas être une charge supplémentaire pour Léa. Pour cela, nous avons en tête un montant minimum journalier à donner à Léa pour être nourri et logé décemment dans des chambres plutôt  confortables (nous consulter si vous n'avez pas d'idée sur ce minimum ou en discuter avec Léa à votre arrivée ). Nous préférons néanmoins vous laisser le soin de fixer cette somme en vous référant par exemple au prix de votre chambre d'hôtel simple quand vous voyagez dans des pays du "sud", au tarif des auberges sur place, au prix des repas que vous y prenez...
Aussi, si vous êtes arrivés jusque chez Léa, c'est que vous avez pu financer l'achat d'un billet d'avion et que vous avez sûrement (en plus de votre bénévolat) envie de soutenir Léa dans ses projets. N'oubliez pas aussi que Kara se trouve à 420 km de Lomé et à environ 8 h de bus. Sur place, s'il vous arrive de devoir utiliser le véhicule de la maison, merci de faire le plein !
Enfin, comme dit le génial père Pédro : "Nombreux sont ceux qui, en donnant, cherchent d'abord à se faire plaisir. Mais donner ce que l'on a en trop ne sert à rien. Le vrai don doit coûter quelque chose = le prix à payer pour en sortir grandi".

Nous basons ces informations, suggestions et recommandations sur plusieurs séjours au Togo. Mais nous ne prétendons pas agir nous-même parfaitement ou de manière exemplaire. De plus, en arrivant chez Léa et les enfants, nous perturbons quelque part leur quotidien ; en espérant que le bilan reste tout de même positif ... comme le sera votre futur passage à Kara (soumis bien sûr à approbation de Léa)  si ces quelques informations (non exhaustives) sont un tant soi peu entendues. 

Vous repartirez sans doute de chez Léa et ses enfants, remplis de chaleur humaine (entre autres) et nous espérons qu'à votre retour dans notre riche société, vous vous souviendrez d'eux et agirez en leur faveur...

Olivier